Bernaches, chiens, récréation, poissons, maison

Les dessins de la semaine; un nouveau carnet fini, du barbouillage, une récréation, un érable, des chiens, des poissons, des bernaches et des couleurs. Et le retour des exercices créatifs de la semaine ;)
(Yé !)

Mon petit carnet noir est fini !

J’ai terminé mon petit carnet noir !
Un carnet commencé il y a une dizaine d’année, et utilisé et oublié, sporadiquement depuis.

Mais cet été, j’ai recommencé à le traîner souvent avec moi, dans le cadre de mon défi du dessin quotidien et il est enfin fini (snif snif)

Je vous invite à tourner les pages avec moi, sous la super musique Lollipop du groupe The Bobettes.
(Juste pour la musique, ça vaut la peine. Le sourire ne vous quittera pas de toute la journée ensuite)

Petit carnet noir fini - On tourne les pages - Sketchbook flip through

23 octobre – N’importe quoi

Remplir une page de taches de couleurs.

Puis barbouiller les taches.

Enlaidir la page de plus en plus.

Re-barbouiller les taches.

Tracer des lettres. Pour structurer et camoufler.

C’est moins pire.

C’est N’IMPORTE QUOI !
(et la pratique quotidiennte d’un carnet, ça sert aussi à ça ! Faire n’importe quoi.)

24 octobre – Labyrinthe

Un autre petit n’importe quoi qui s’est mis à ressembler, au fil des lignes, au petit jeu de labyrinthe, avec la bille en métal.

24 octobre – Oiseau de nuit

En planifiant les trucs à faire, le lendemain, pour savoir à quelle heure mettre le cadran.
Choc d’oiseau de nuit.

25 octobre – Maison

Grosse heure de dîner, entre 2 ateliers scolaires.
Belle maison, aux pastels à l’huile.

Je vais essayer de faire du repérage et de dessiner plusieurs maisons différentes, dans les prochaines semaines, pour que les maisons de mon prochain livre soient diversifiées :)

25 octobre – Poissons en taches

Moi qui était toute contente d’avoir fait mon dessin du jour, dans le jour !
(et de pouvoir prendre ça relax, ce soir, sans stress)

Ben, j’ai pas pu résister, dès que j’ai eu un temps mort. (Tellement plus attirant que faire la vaisselle)
J’ai refait des taches !
Et les premières formes m’ont donné envie d’y aller avec une thématique de poissons :D

Les taches ont été faits aux pastels secs (Prismacolor Nupastels, dans mon cas).

Les traits aux feutres-pinceaux (mais je suis pas sûre qu’ils ont aimé ça, avec la poudre du pastel sec en dessous …

Pas avoir les mains si fragiles, ces temps-ci, j’aurais plutôt pris des crayons de bois (ou un crayon de plomb).

Awwww … C’est une des choses que j’aime le plus faire, dans mes carnets; un exercice à partir de taches.
(notamment pour celui-là, en vert olive pâle, TSÉ)

Il en ressort toujours des surprises, des personnages sympathique (ou pas), qui n’existait pas, même pas dans ma tête, la seconde d’avant.
(Le poisson dur-à-cuire m’a bien fait rire, quand il est apparu)

C’est pourquoi je vous invite fortement à vous amuser aussi, à faire des exercices créatifs, à partir de taches de couleurs !
J’ai fait un atelier guidé ici, il y a quelques mois : DESSINER À L’AIDE DE TACHES
Vous pouvez le refaire aussi souvent que vous voulez :)
Y aller avec l’inspiration des taches, librement ou en rajoutant des thématique, en changeant de palettes de couleurs, d’outils, de grosseur.

26 octobre – Récréation

Dessiner les enfants, pendant la récréation, entre 2 ateliers.

Les dessins d’observation d’enfants qui jouent, c’est toujours mes dessins préférés :P
(ex-aequo avec les dessins de taches)

Et c’est le genre d’exercice que j’adore.
Il faut vraiment OBSERVER comme si sa vie en dépendait. Pas de temps à perdre à regarder sa feuille ou aller en détails. Des enfants, ça reste pas dans la même position plus d’une fraction de seconde :P

Et ça vient tellement enrichir les illustrations de mes livres, ensuite, car je peux revenir voir, dans mes carnets, les positions et jeux naturels des enfants, plutôt que juste y aller de mémoire.

Je suis toujours tellement déçue, quand la cloche sonne. Je voudrais pouvoir continuer toute la vie, pour pouvoir TOUS les dessiner et dessiner TOUTES les positions de jeux, de niaisage, de rigolades et d’échanges.

27 octobre – Érable

En attendant, chez le physio, je regarde par la fenêtre un érable énorme et majestueux.
Je remarque que son écorce s’enroule. Détail intéressant.
J’essaie de le dessiner, mais il est trop grand et beau pour entrer dans un carnet.

28 octobre – Chiens

Envie de me pratiquer à dessiner des races de chiens différentes que ce que j’ai toujours tendance à dessiner. Je fais une petite recherche d’images, sur internet et je me lance.
Avec seulement 3 crayons. Un noir mince et 2 feutres-pinceaux vert pâle et foncé.


J’aime pas dessiner à partir de photos. Il y a quelque chose, dans l’immobilité, qui me fait trop prendre mon temps et m’attarder sur des détails, en perdant de vue l’ensemble. Et dans « l’aplati’ des profondeurs (= c’est pas en 3 dimensions) qui font que je ne vois pas de la même façon que devant un modèle vivant.


Sur le coup, je n’aimais pas du tout le résultat.


Alors j’ai garroché ma déception/frustration sur la feuille de gauche.

En faisant juste des grosses taches.

Des taches qui se sont transformés en chiens et qui s’est finalement transformé en plaisir.
Toujours quand je fais Fuck off.
Fuck off = plaisir.

J’ai travaillé cette page-là avec des craies Neocolor de Caran d’Aches (absolument pas aiguisés, je suis un peu paresseuse sur l’aiguisage et j’aime avoir un gros trait grossier, ça fait lâcher-prise sur la précision)

Et ça donne un gros chaos canin. (Que j’aime bien, finalement)

29 octobre – Couleurs

Grosse journée.
Envie de faire la grève du dessin.
Pour garder l’exercice et pas perdre l’habitude, je me force un peu à sortir du matériel.
(Une fois que c’est sorti et que j’ai les mains sur le papier et les crayons, le plus forçant est fait)
Je suis lâche et je remplis juste une feuille de couleurs, avec des pastels à l’huile.
C’est mieux que rien ;)

Puis des ronds.
Pleins de ronds, avec des crayons-gels.

J’aime bien ce motif :)

30 octobre – Chatte boitante

Petit dessin, ce matin, dans l’agenda, à travers tous les trucs à penser, pour mettre l’emphase sur le point « Appeler le vétérinaire ».

30 octobre – Bernaches

Je ne sais pas ce qui s’est passé, ce matin, mais je suis arrivée 30 minutes en avance à mes ateliers de ce matin.
Mon dieu.
30 minutes.
Tsé.
(et 30 minutes AVANT le 15 minutes que je prévois toujours.)


En chemin, pas loin, j’avais aperçu une horde de bernaches, qui mangeaint dans le barachois de Pabos.
Je reviens sur mes pas et j’en profite pour faire mon dessin !
(C’est dont ben plaisant, être en avance. Ça doit être trippant, la vie des gens matinaux, quand même.)

Je voyage plus léger, ces temps-ci. Je n’amène plus mes couleurs avec moi. J’ai seulement le crayon de mon agenda.

C’est mon ancien crayon préféré, pour le dessin d’observation en carnet. Mon compagnon de carnets de voyages et de BDs de famille.


Malheureuseuement, il n’y a pas de crayon parfait. Ils sont tous leurs avantages et leurs inconvénients.
Celui-là est merveilleux pour glisser sur le papier rapidement et réussir à suivre mon cerveau pressé.
Mais l’encre sort parfois de façon inégale et il s’étends, avec de l’eau, donc je ne peux pas l’utiliser pour le travail. (Il fait aussi terriblement mal écrire ahah. Dessiner vite, c’est cool, mais écrire vite, c’est PAS pratique si on a besoin de se relire)
Je l’avais donc délaissé, dans les dernières années.

De l’utiliser en carnet, depuis quelques jours, juste pour dessiner, de façon simple, à la ligne claire, ça me fait un bien fou.
Vive la simplicité.
Et les crayons qui glissent vite sur le papier.


(Pour les curieuses et curieux, c’est un Pilot -Tec-C4. Il est super facile à trouver en papeteries pas spécialisées. Mais comme il ne coule pas toujours bien, je conseille d’en acheter 3-4 (et les essayer avant!!))

Exercice CRÉATIF de la semaine

Des lignes

Ça fait quelques billets de blog que je saute les exercices créatifs de la semaine.
Pour recommencer en douceur, on va en faire un tout simple, qui peut faire dessiner TOUT LE MONDE, sans efforts et sans besoin d’être « bon » en dessin.

Je mets « bon » entre parenthèse, car je ne crois pas au talent, en dessin. Je crois à l’intérêt et la passion.
Je pense que dans n’importe quel domaine, plus on pratique, plus on maîtrise et plus on devient habile.
Et c’est pareil pour le dessin et les arts. ;)
Donc il n’est JAMAIS trop tard.

Je m’égare aha
Donc, un exercice SIMPLE.
On va faire des lignes.
On va remplir une page de lignes.

Et pour aide que ce soit joli (parce que c’est toujours plus satisfaisant), on va choisir des couleurs qui vont bien ensemble :)


Étape 1 : Sors ton matériel

Tu as besoin :
– de papier ou d’un carnet
– de couleurs
(crayons de bois, crayons feutres, surligneurs, crayon de cire, peinture, aquarelle et/ou pastels)
Choisi ce que tu as sous la main ou ce qui t’appelle le plus.
Ou prends TOUTE. C’est toi qui décide.

Étape 2 : Choisi ta couleur principale

Choisi d’abord une couleur de base et on va se faire une palette intéressante à partir de cette couleur.
Ça peut être jaune, rouge, vert, mauve, bleu, brun, etc.
Tu peux choisir une couleur que tu adores ou une que tu n’utilises pas souvent, pour changer les habitudes.

Je vais choisir une couleur que je n’utilise presque jamais; un bleu-mauve (un genre de pervenche ?).
Et je crois que je vais utiliser des NeoColor de caran d’ache, car j’aime bien la grosse texture

Étape 3 : Sélectionne les couleurs autour/proche de ta principale

Ensuite sors les couleurs qui sont proches de ta couleur principale (un tout petit peu plus foncé, plus pâle, plus gris, uplus jaune, plus bleu, plus rouge)

On pourrait s’arrêter là. Ça ferait de belles couleurs dans la même tonalité.
Mais je pense que ça serait intéressant de rajouter une couleur plus contrastée.

Étape 4 : Ajoute la couleur complémentaire

Heu …
De kossé ?

Pour aide à comprendre c’est quoi, la couleur complémentaire, il faut connaître la roue chromatique.
Je ne sais pas si je suis la bonne personne pour vous en parler :P
J’ai pas le bon vocabulaire, ni les bonnes études, mais j’vais essayer de vous résumer ce que j’en comprends :
(et si je suis dans le champs, dites-le moi en commentaires et j’ajusterai)


D’abord, il y a des couleurs PRIMAIRES.
Jaune, bleu (cyan) et rouge (magenta).
C’est les 3 couleurs qui sont la base des autres couleurs.

Ensuite, les couleurs SECONDAIRES.
Orange, vert et mauve, qui sont le mélange de 2 couleurs primaires.
La couleur entre 2 couleurs primaires, dans la roue.

Et il y a aussi les couleurs TERTIAIRES, qui sont le mélange, les entre-couleurs.


Ex. : Entre le jaune (primaire) et le vert (secondaire), ça fait un vert pomme (tertiaire).
Entre le vert (secondaire) et le bleu (primaire), on a un turquoise (tertiaire)

Et entre le bleu (primaire) et le mauve (secondaire), on a mon bleu-mauve-pervenche (tertiaire)

Et la couleur COMPLÉMENTAIRE, c’est celle qui est EN FACE de notre couleur principale, dans la roue chromatique.

Donc la couleur complémentaire, de mon pervenche, c’est le jaune-orangé.

(Je vous laisse trouver votre couleur complémentaire et la sortir)


Si vous voulez plus de choix, vous pouvez aussi sortir quelques couleurs, près de la couleurs complémentaire.


(après coup, je pense que j’aurais dû juste m’en tenir à une couleur, dans la complémentaire, mais je vous laisse choisir et expérimenter)

Étape 5 : Faire des lignes

J’vous avais dit que ça serait simple, hein ?
Je me suis un peu égarée dans la théorie en chemin, pour se faire une palette de couleurs, mais la simplicité est arrivée !
Maintenant, tu peux faire des lignes sur ta feuilles.


Comme ça vient, comme t’as envie.


Tu peux faire des lignes toutes pareilles, comme j’ai fait.
Ou varier la grosseur, l’épaisseur, la longueur.

Et si t’as pas envie de faire juste des lignes droites, tu peux les onduler, les pointiller, les zigzager, laisse-toi aller :)

J’aime pas trop ma palette de couleur, finalement :P
Donc je sais pas si la méthode, pour choisir la palette est bonne.
J’aurais peut-être juste dû m’en tenir à une seule couleur complémentaire ?

Je pense que si j’étais partie de couleurs que j’aime, au départ, j’aurais eu un résultat que j’aime plus.
Mais le carnet, les expérimentations, ça reste des essais :)
Et tous les résultats, même les moins beaux, restent importants dans l’apprentissage.

Étape 6 : Continuer

Et quoi de mieux qu’un dessin moche, pour ensuite se laisser encore plus aller !
C’est toujours quand on pense qu’un dessin est fini que le fun commence.

Et quand l’autre dessin est fini, CONTINUE ENCORE !

(Je l’aime, là, ma palette de couleurs)

Alors amusez-vous bien, à faire des lignes (ou complètement délirer ensuite).
Et si vous voulez me montrer, ça me fait toujours TELLEMENT plaisir de savoir que vous faites les exercices :D

Vous aimez les exercices créatifs de la semaine ? Je vous invite à faire les autres aussi :)
Voici les liens directs vers tous les exercices :

Presqu’exercices créatifs

(Avec des pistes à explorer, mais sans pas-à-pas avec photos)

Chaud et froid

Par taches

3 couleurs

À l’aveugle

Main dominante-non-dominante

Explorer l’observation

Oiseaux

Ronds

Dessin en 3 temps

Fleurs

Lignes

Teintes de couleurs

Personnage
rigolo

Avec un documentaire

Dessin d’observation prise 2

Sapin de Noël

Prochain exercice à venir bientôt. :)

5 thoughts on “Bernaches, chiens, récréation, poissons, maison”

  1. Pierre
     · 

    Bonjour Bon Jour Orbie,

    toujours stimulant de lire ton blog.

    Je voudrais te proposer un « autre » crayon préféré pour dessiner dans tes carnets. Pour cela, il faut se tourner vers les crayons « d’archivage » dont l’encre bien noire dure des milliers de millions d’années. (plus ou moins selon son exposition au soleil direct) ;-)

    Ce sont donc les PIGMA Micron, 03 dont la ligne fait 0.35mm et dont l’encre coule très très bien sans bavure etc. Avec l’aquarelle elle ne décolore pas non plus. Je te partage un lien en messagerie pour l’obtenir sur Amazon.ca. Tu nous diras si tu l’aime… :-)

    Continue de prendre soin de tes mains en dessinant dans la douceur.
    Bonne fin de journée

  2. Pierre
     · 

    PS:

    J’adore tes croquis de cours de récréation. Les poses que tu saisis et dessines sont dynamiques et je les imagine bien dans tes livres. Tu es privilégiée de pouvoir entrer dans les cours d’école comme ça pour dessiner. Profites en au maximum.

    Beau travail!

  3. orbie
     · 

    Merci !!! C’est aussi mes préférés :D
    C’est vrai que je suis chanceuse d’avoir accès aux cours de récré, pour dessiner.
    Je prends rarement le temps de le faire, mais à chaque fois que je le fais (et que je trouve une pièce, avec vue sur la cours), je suis toujours contente de l’avoir fait :)
    (Mais c’est mieux quand les enfants ne te voient pas, car sinon, on se retrouve vite submergé par une foule d’enfants qui veulent qu’on leur tire le portrait ahah)

  4. Pierre
     · 

    Ton projet de livre en résidence? Je trouve ça fascinant que tu puisses travailler en équipe avec des jeunes d’une école de la région. Le projet est juste passionnant.

    Je me suis abonné à la lettre dédiée au projet et je t’encourage à presser doucement sur tes crayons pour pouvoir utiliser tes mains plus longtemps. ;-)

    J’aime bien ça suivre tes projets créatifs et pour le plaisir de la chose, je me suis créé un petit site dans lequel je vais retracer le chemin depuis la crise du Covid à ajd. Le chemin que j’ai suivi.

    Gardes ton focus et bonne fin de journée !

  5. orbie
     · 

    Pour le projet de livre, je ne pensais pas avoir autant de fun à faire le projet avec une classe d’élèves.
    C’est probable que j’ai envie de répéter l’expérience plus tard :D

    Merci de ton conseil de peser moins fort.
    J’ai justement changé de matériel (re-banni les crayons de couleurs que j’aime tant, snif snif), le temps que mes mains aillent mieux.
    Et ça m’a donné de belles surprises.
    Je ne sais pas si c’est la tangente que je prendrai pour le livre, mais c’est intéressant comme tests.

    Bravo pour ton site, je suis allée faire un tour et c’est vraiment fascinant !!! :D

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

This site is protected by wp-copyrightpro.com