Patates, baleines, devoir de math et libraires

Les dessins journaliers des 2 dernières semaines; des drôles de patates, des baleine, de la danse, des gribouillis, encore mes chats et mes enfants, ainsi que beaucoup de dessins devant la télé.

Les libraires

Dans le dernier mois, j’ai travaillé sur un contrat vraiment trippant.
(et comme j’avais très mal au mains, je l’ai étendu sur plusieurs jours, d’où les nombreux jours sans dessins, fin septembre)

J’avais très hâte de pouvoir vous en parler !
Maintenant que c’est en librairie et sur leur site web, je peux vous révélé que J’AI ILLUSTRÉ LA COUVERTURE DE LA NOUVELLE REVUE LES LIBRAIRES, YÉ !!!

Ils fêtent ce mois-ci leurs 25 ans, donc c’était le thème :)
(Bonne fête les Libraires !)

Quelques jours après avoir accepté le mandat, j’ai eu mon idée.
(C’est l’fun quand ça arrive vite comme ça)
Je l’ai noté rapido dans mon agenda, sous le point où je venais juste d’écrire que je devais trouver mon idée :P

Habituellement, je l’aurais scanné, nettoyé, rendu plus clair.
Mais j’avais pas super envie, alors j’ai testé de juste le prendre en photo et rajouter la photo sur un autre numéro de la revue. En mode montage TRÈS sommaire en leur écrivant milles excuses pour le dessin pas clair et en décrivant le contenu, pour qu’ils comprennent mes gribouillis.

À mon grand étonnement, ils ont compris mon gribouillage et m’ont dit GO !

Ce qui m’a confirmé de continuer de pas passer trop de temps à scanner et nettoyer les croquis et à les dessiner en plus clair / beau :P ahah
C’est tellement satisfaisant comprendre comment sauver du temps et de l’énergie au travail.

1 ou 2 semaines plus tard, je me suis découpé un carton, par-dessus un autre numéro de la revue, pour avoir à peu près le bon format.
J’ai imprimé mon croquis en plus grand, pour pouvoir me fier dessus et j’ai fait un fond jaune/ocre aux pastels secs (c’est la palette de couleur d’automne que j’avais en tête).
(Avec des PanPastels, mais on peut faire le même effet avec des pastels secs ordinaires, je crois)

Puis chose que je ne fais jamais, j’ai rajouté une autre couche de pastels en MAUVE pour l’arrière-plan et l’avant-plan.
(Comme quoi, le travail dans les carnets commence à porter ses fruits pour ajouter de nouvelles couleurs boudées jusqu’à maintenant)
Et mauve et jaune, c’est des couleurs complémentaires.

Puis quelques jours plus tard, j’ai commencé à tracer quelques personnages et un peu de décors. (Je devais y aller mollo, à cause de mon inflammation aux bras)

Et sur une semaine, j’ai rajouté les autres personnages.

Petits groupes, par petits groupes.

J’ai même mis mes enfants hihi
(habillés et coiffés comme dans mon livre Le tiroir des bas tous seuls)

(Ils étaient fiers de se voir dans le dessin ! J’ai hâte de leur montrer la vraie revue, quand j’aurais mis la main dessus !!!)

J’ai rajouté des petites touches de couleurs, à l’aquarelle.
Mais je me suis retenue TRÈS fort de pas mettre de couleurs partout, juste où je voulais attirer le regard.
(Un autre truc que j’essaie de travailler, pour réussir à illustrer plus vite et plus efficacement)

Et voilà !!!!

Bon là, c’est pas vraiment la version finale, c’est mon dessin original, pris en photo par-dessus un autre numéro de la revue. Une fois scanné, j’ai cadré un peu plus serré et ajusté le tout.

Et ça donne ça sur la page couverture de la revue :D

Vous pouvez vous procurer votre copie gratuitement dans toutes les libraires.
Vous pouvez aussi lire la version PDF de la revue ici :
https://revue.leslibraires.ca/numeros/numero-139/

J’ai aussi donné une entrevue, dans la double-page qui est toujours dédiée à l’artiste en couverture :)

Lien vers l’entrevue (plus facile à lire que sur une image jpeg) :
https://revue.leslibraires.ca/entrevues/litterature-jeunesse/orbie-quand-le-quotidien-deborde-de-la-fantaisie-de-lenfance/

12 octobre – Sauver des pages

Mes neveux ont dessiné dans mon carnet, cet été.
J’aime ça, laisser les enfants dessiner dans mes carnets, mais y’a toujours un p’tit côté cheap en moi qui trouve ça dommage de « gaspiller » les précieuses pages ahah.
Comme c’était pas un dessin précieux (juste des taches bleues, faites au feutres-acrylique), j’ai fait mon dessin du jour par dessus.
J’avais pas d’inspiration, alors j’ai ouvert la télé et j’ai dessiné ce qui m’inspirait.

C’est un medley des nouvelles, d’un émission de vieille auto et d’un documentaire sur les bienfaits de la marche.

12 octobre – Marcher

Et comme à chaque fois que j’ai VRAIMENT pas envie de dessiner …
Que je fais n’importe quoi, juste pour botcher et cocher ☑dessin du jour …
Mais que je me retrouve à avoir finalement BEAUCOUP trop de fun …

J’AI CONTINUÉ!

Sur une autre page, avec des dessins d’enfant.
(Mais celui-là, quand Madeleine va voir que j’ai dessiné PAS-DESSUS ses dessins, j’vais sûrement me faire chicaner de ses gros yeux)

(et le documentaire était vraiment intéressant, je prenais des notes, pour me motiver, en même temps)

(La page de gauche date de quand je travaillais sur mon livre « Le tiroir des bas tous seuls » et que je brainstormais sur des idées de composition et de découpage, pour une double-page. La reconnaissez-vous ?)

15 octobre – Chat

Encore un chat qui dort.

16 octobre – Funky Francine

En écoutant 5e rang, j’ai pas pu m’empêcher de dessiner ce personnage. Elle était tellement funky ahah

Comme j’avais un outil plutôt grossier, pour faire le rose, j’adore l’effet tout croche que ça a fait, sur ses ongles et sa bouche :P

Matériel utilisé un feutre-pinceau vert-olive-gris foncé, pour les traits, un feutre-acrylique turquoise et pour le rose, je me souviens pas si j’ai utilisé une craie NeoColor II (de caran d’ache) ou un Woody Stabilo 3in1.
Et j’ai fait un 3 couleurs ! Yé ! :)

18 octobre – Lire

Les enfants, bien emmitouflés, qui lisent des livres. C’est toujours mignon.
(avec un chat bougon, en extra)
Pour ce dessin, je trouve que je ne me suis pas arrêtée au bon moment, j’ai continué en mettant des traits, dans les couvertes et ça fait une image plus confuse et surchargée.
(Mais bon, le carnet, ça reste un terrain d’expérimentation. Donc si j’essaie pas ici, j’essaierai jamais.)

Gribouiller, ça compte !

J’ai des journées, sans dessins, ces temps-ci.
(J’essaie de pas en prendre une habitude, mais comme je suis très cyclique, j’essaie de ne pas me chicaner non plus)
J’ai été surprise d’avoir autant de trous, en préparant ce billet de blog et l’autre d’avant.
(Je ne me souvenais pas avoir sauté autant de jours).

J’ai trouvé une explication !
Sur ma table à dessin, j’ai retrouvé 3 dessins du jour, non-datés, fait en gribouillant, pendant probablement des conversations téléphoniques.
Juste pour dire que les gribouillis de téléphone, ça compte !
Ça travaille quand même le muscle créatif, c’est l’fun et ça fait parfois de jolis trucs.

Sur mon bureau, y’a pleins de p’tits bouts de papier de coupe.

D’autres qui ont servi à tester des couleurs. (Avec l’aquarelle, ça fait tout pleins de bouts de papiers pleins de couleurs, comme ça)

Et y’a aussi les papiers que j’ai utilisé avec ma musaraigne, où j’avais frotté des excédents de peinture sur une feuille, pour faire un fond.

Ben finalement, lui aussi c’est une tache de peinture de feutre-acrylique qui a trop coulé.
Transformé en marmotte-tamia-rayée

20 octobre – Madeleine

Ma fille dessine.
Je l’imite. Et je la dessine.

(en la vieillissant beaucoup trop, sans faire exprès)

C’est fou comme je trouve ça dur, faire des portraits, en observation.
Alors que dessiner des personnages, c’est ce que j’aime le plus faire, quand je pars de mon imagination.

Alors je continue, une fois, 2 fois ! En essayant d’y aller plus lâché, plus en observation (un peu mi-à-l’aveugle).

Ma préférée, c’est la dernière. Car j’ai plus réussi à capter la position beaucoup trop penchée, sur le dessin. :)

21 octobre – Baleines noires

Mon petite carnet noir est presque fini.
C’est un carnet que je traîne depuis plusieurs années et qui n’avait que quelques pages de remplies.
Quand on commence un carnet à une autre époque, c’est dur de le continuer plus tard.

Mon truc, c’est de le recommencer, mais plus loin, pour que les anciens dessins me dérangent moins :P

Il y avait une double-page, à l’intérieur, qui datait d’il y a 10 ans, je crois. Un projet auquel j’avais participé et brainstormé l’idée dans le carnet. Et je n’avais pas envie de la garder, alors j’ai barbouillé par-dessus, il y a quelques semaines (avec des silky crayons, je crois), pour tenter de masquer les notes et le dessin.

Encore une fois, ce soir (c’est une constance, ces temps-ci), je n’avais pas envie de dessiner et j’ai failli me dire « bah, un autre jour sans dessins, c’est pas la fin du monde ».
Mais comme j’ai passé beaucoup de journées, dernièrement, ça commence à être dangereux de tout lâcher.
Alors j’ai pris mon carnet, des crayons et j’ai zappé à la tv, pour trouver de l’inspiration.


Il y avait un documentaire sur les baleines noires.
J’ai commencé à l’aveugle, le premier dessin (celui en brun). Elle a l’air d’un dauphin, finalement :P
Alors j’ai continué avec les autres et à force de couches et de couleurs, ça m’a fait une double-page que je trouve bien chouette, finalement.

Matériel utilisé :
– Silky crayons, pour la plupart des traits et des fonds
– Feutre-acrylique Posca (mais ça marchait pas super bien, par-dessus le fond, un peu cireux, donc j’ai juste faire celle avec les traits bruns)
– Et un peu de Stabilo Woody 3in1 pour masquer mieux le texte, derrière.
(Ça fait une texture trippante, en plus)

Les silky, ça beurre un peu les doigts, ça prends une feuille, entre les 2 pages, pour pas que ça s’étampe, ensuite. (On voit même mon empreinte digitale ahah)

Mais j’ai découvert qu’on peut les gratter, pour dessiner ou écrire ! Yé, je suis contente !!!!

Interlude Patates

En épluchant les patates, une petite face sympathique est apparue, soudainement, sous la lame.
Noooon!!!



Pauvre ‘tite face.

Mais finalement, elle était super cute pareil, une fois coupée.

Je continue ma besogne, puis je pige CETTE PATATE.

TSSSSÉÉÉÉÉÉÉÉ !!!!
Ben voyons donc.
Voyez-vous sa FACE BOUDEUSE ??
Y’as-tu quelqu’un qui a ensorcelé mes patates ?
(ou mon cerveau)

Une fois épluchée, elle avait une toute autre allure, par contre…

(Un peu l’expression d’un chien mouillé)

Désolée pour le délire.

22 octobre – Danse

La dernière double-page de mon petit carnet noir.
J’avais préparé 2 fonds, pour me stimuler à dessiner dedans.
(et pour cacher les mots qui datent d’il y a, mon dieu, 13 ans, peut-être ?)

Ça a eu l’effet contraire, depuis quelques semaines, chaque fois que je tombe sur cette double-page, j’ai ZÉRO envie de dessiner dedans.
(C’est surtout le rectangle, je crois. J’aime pas être prise dans une case. #libarté )

Hier, je me suis fâchée, et j’ai rajouté de la couleur par-dessus le rectangle. Pour qu’il n’y ait PLUS de case.
Et j’ai eu peu déliré, sur le thème de la danse, avec un feutre pinceau ensuite.

22 octobre – Devoirs de maths

22 octobre – Truc d’écriture

Un truc d’écriture que je me souviens plus qui m’a donné, à la soirée de Slam sur la plage, avec la gang de La Baie-des-Slammeurs, en septembre dernier.
Je réécris le truc, en couleurs.

Donc truc d’écriture :

Lorsqu’on sait pas quoi écrire, on commence à ÉCRIRE :
« Je sais pas quoi écrire »
Et on se laisse guider par le reste, sans censurer.

Puis, encore une fois, je ne peux résister à la cutitude du chat qui dort à côté de moi.
(Et à remplir le peu d’espace restant dans la page)

J’aime tellement trop les pattes de chats.

Dessin retrouvé

Je ne me souviens absolument pas du contexte, ni de l’année de ce tout petit dessin. Quand je l’ai retrouvé, dans de la paperasse, je le trouvais drôle et je l’ai collé dans mon carnet, pour ne pas le perdre.

(C’est mon garçon, visiblement fatigué, avec une tuque du Sea Shack)

Exercice CRÉATIF de la semaine

Répéter

Donc pour l’exercice créatif de la semaine … il n’y a rien de nouveau !

QUOI ?!?!?!
ENCORE ?!?

Je n’ai pas encore eu le temps, pour ce billet, de faire un exercice créatif.
(Désolée, c’est un peu long à faire)


J’en ai cependant quelques uns en tête que j’ai bien hâte de faire, documenter et vous proposer, ça devrait venir bientôt.
(Le prochain billet ou le suivant ?)

Si vous voulez garder le rythme (ce que je vous conseille vraiment), je vous INVITE TRÈS FORT à faire l’un de ceux que j’ai déjà préparé.
(Ha! Ha ! Tu pensais t’en sauver ? Oh que non !)


Je réinsère ici les gros yeux de Madeleine, pour vous mettre une petite pression.

On n’aborde jamais un exercice 2 fois de la même façon :)
Et parfois, juste de changer le sujet, la palette de couleurs ou les outils utilisés, ça nous amène complètement ailleurs !


Et vous avez quand même l’embarras du choix de l’exercice :
(et je suis sûre, de toute façon, qu’il y en a, dans la liste, que vous avez MÊME PAS encore faits ;)

Chaud et froid

Par taches

3 couleurs

À l’aveugle

Main dominante-non-dominante

Explorer l’observation

Oiseaux

Ronds

Dessin en 3 temps

Fleurs

Lignes

Teintes de couleurs

Personnage
rigolo

Avec un documentaire

Dessin d’observation prise 2

Sapin de Noël

Prochain exercice à venir bientôt. :)

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

*

This site is protected by wp-copyrightpro.com