Carnet de voyage

La semaine passé, j’ai suivi un atelier Carnet de Voyage avec Michael Kluckner à l‘école internationale d’été de Percé de l’université Laval. (C’est à la villa Frédéric James, à Percé)
On a travaillé le paysage (moi je me suis plus amusée dans le personnage), l’aquarelle et le clair/obscur .

Voici les travaux (choisis) que j’ai réalisés au courant de la semaine :

 

(Michael Kluckner, notre formateur, en pleine création)

 

 

 

 

 

 

 

(il y en a qui reconnaissent Mousse ? ça faisait longtemps qu’il n’était pas apparu ici han ? Il est pas facile à dessiner, c’est un très mauvais modèle, il bouge tout le temps!)

(la chenille, elle, a été un très bon modèle, elle a pas bougé d’un poil !)

 

 

 

 

 

 

9 thoughts on “Carnet de voyage”

  1. Michel
     · 

    très beau!

  2. orbie
     · 

    merci Michel :o)

  3. Catherine
     · 

    J’adore ! Vraiment superbes ! Ces images nous font voyager d’un coin à l’autre de Percé :)

  4. Naz
     · 

    Je ne sais pas comment tu arrives à avoir un tel contrôle de l’aquarelle, c’est très beau! Moi si j’essaye de faire la même chose ça fera juste un chaos coloré… Tiens d’ailleurs… tu n’aurais pas un truc pour dessiner facilement quelque chose qui bouge… les oiseaux qui volent par exemple… sont ils en mode géostationnaire?
    En tout cas c’est un plaisir de regarder ces dessins!

  5. orbie
     · 

    merci :D

  6. orbie
     · 

    j’ai pas vraiment l’impression d’avoir un controle de l’aquarelle ahah
    j’y vais plutot timidement, je mets pas beaucoup de couleurs et ensuite je rajoute

    le truc pour dessiner rapidement des choses qui bougent ? hmmm
    c’est sur qui faut pratiquer à dessiner vite, voir et comprendre les formes dans les animaux et/ou les gens qu’on dessine
    ca aide à placer les éléments plus rapidement

    les oiseaux en vol de laquarelle sous mon titre, je les ai dessiné en vol
    je les ai regardé et analysé la forme du corps, des ailes, les ombres
    jai comme pris une photo dans ma tête
    et apres jai essayé de les dessiner

    mais les autres oiseaux qui sont en haut du cap d’espoir, je suis partie de photos que j’ai prise

    Lorsque je dessine des personnages en mouvement, je pars des grandes formes, pour la position et les proportions, mais en super pâle
    ca aide ensuite à mettre les détails meme si ca bouge

    mais le meilleur truc, cest vraiment de regarder plus le sujet que le dessin eheh

    j’espère que ca t’aide ?

  7. Charline Giffard
     · 

    J’adore!!

  8. Naz
     · 

    Ça m’aide! C’est vrai que l’aquarelle je peux pas m’empêcher d’en mettre plein, je connais pas trop la modération… en fait j’ai commencé à faire de l’aquarelle que depuis un an… c’est pour ça peut être que je suis éternellement insatisfait! C’est pas comme la tablette graphique où tu choisis ta couleur et hop c’est celle là qui apparaît… mais y a quand même un certain charme!
    Pour les choses en mouvements j’ai du mal parce que je commence toujours par les détails… du coup le temps que je fasse ça bah l’objet, ou la personne à disparue… j’ai un peu de mal à travailler à partir de photo, ça me donne l’impression que j’ai pas été assez bon pour mémoriser juste avec ma tête, je dois être ce qu’on appelle un grand romantique du dessin!
    Par contre je comprends pas ce que tu veux dire par regarder le sujet que le dessin…

  9. orbie
     · 

    moi non plus j’aime pas trop à partir de photos, mais ca pratique un peu quand meme

    et pour els sujets en mouvement, fais les grandes lignes en premier, ca va vraiment t’aider
    quitte à pas dessiner en détail tes personnages pour les premiere fois et ensuite, tu vas voir, tuvas prendre de la vitesse !

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This site is protected by WP-CopyRightPro