Atelier 3 – Superhéros contre l’intimidation

(Télécharger l’offre de service imprimable au format PDF : Ateliers3Orbie.pdf)

L’objectif de l’atelier est d’amener les élèves à réfléchir sur l’intimidation en apprenant les notions de création de personnages originaux, tout en utilisant les notions apprises lors des ateliers précédents ( l’atelier I : Initiation à la bande dessinée et l’atelier II : Cadrages et plans de caméra).
À noter qu’il est recommandé de faire les 2 premiers ateliers sur la bande dessinée avant celui-ci, mais ce n’est pas obligatoire.


Lors de l’atelier, les élèves auront à compléter une bande dessinée de 6 cases, dont la 1re case, sera déjà dessinée par l’auteure. L’atelier se déroule en dessin sur tableau interactif et les élèves participent en dessinant à leur tour sur un document prévu à cet effet.

En préparation à l’atelier, les élèves recevront la 1ère case de la bande dessinée et auront un travail de réflexion sera à faire, en remplissant un document, fourni par l’artiste, avec les étapes à suivre avec l’enseignant(e)

1- Bulle de l’intimidatrice : Les élèves se demanderont, s’ils étaient à la place de la fillette à droite, qu’est-ce qui leur ferait de la peine. Ils trouveront ainsi quelle phrase ils feront dire à l’intimidatrice de la 1ère case.

2- Solution : L’élève devrait réfléchir, s’il était le superhéros de la cour d’école, avec quel personnage il interviendrait dans sa bande dessinée (intimideur, intimidé, témoin actif et témoin passif) et comment il essaierait de régler le conflit.

En classe, l’atelier se déroulerait sur une période de 1h15 et se déroulerait comme suit :

15 min.: Présentation de l’auteure avec exemples de dessins, livres, ainsi que des étapes par lesquelles elle passe lors de la création d’une bande dessinée, avec présentation d’exemple concret de travail.

30 min. : Les élèves apprendront à dessiner, d’une manière interactive et participative, différentes têtes de personnages originales, à partir de formes géométriques, des corps (et l’habillement) dans des positions et actions variés. Ils forgeront ainsi, au fil des exercices, le personnage qui sera le superhéros de leur bande dessinée, tout en révisant leurs notions sur le dessin de l’émotion juste, les lignes de mouvements, les bulles, les onomatopées et cadrages de caméra qu’ils ont vus dans les précédents ateliers.

30 min. : Création de la bande dessinée à compléter sur l’intimidation

Réinvestissement en classe après l’atelier :

Les élèves, accompagnés de leur enseignant(e) finaliseront leur bande dessinée et la mettront en couleur. Une exposition des travaux sera suggérée, pour continuer la sensibilisation sur l’intimidation et valoriser les élèves et le travail qu’ils auront accompli

 

OFFERT AUX CLASSES

Tous les niveaux (excepté le 1er cycle du primaire), avec quelques différences selon les cycles :

– Les élèves du Secondaire auront une 1ère case à compléter différente que celle du primaire. Des ados seront mis en scène dans un corridor d’école, avec des casiers. Le personnage principal serait plutôt représenté par eux-mêmes que par un superhéros et ils seraient l’un des personnages mis en scène (soit l’intimideur, l’intimidé, le témoin passif ou le témoin actif). Durée de l’atelier : 75 min.

– Les élèves du 3e cycle du primaire auront l’atelier, tel que décrit plus haut. Durée de l’atelier : 75 min.

– Les élèves de 2e cycle du primaire auront l’atelier, tel que décrit ci-haut, mais en version beaucoup plus simple pour le dessin de positions des personnages et sans la notion des plans de caméra. Durée de l’atelier : 75 min.

 

HONORAIRES

Selon les normes du programme « Culture à l’école »: 325$ par jour pour 3 ateliers d’une heure trente ou 2 ateliers de 2 heures + frais de déplacements.
Un maximum d’un groupe d’élève par atelier, à l’exception des petites écoles. Dans le dernier cas, un maximum de 30 élèves par ateliers pour les groupes de 2e et 3e cycle du primaire et un maximum de 25 élèves de maternelle et 1er cycle du primaire sera exigé pour la bonne tenue des ateliers. Un maximum de 35 élèves pour les élèves du secondaire.